"Emmanuel sur son balcon, Paris 2021 - Photo : Vincent Dufrène"

Curriculum Vitae

ÉTUDES, FORMATIONS & DIPLOMES 
2001-2006 École Nationale des Beaux-Arts de Paris. Obtention du Diplôme national supérieur d’arts plastiques avec les félicitations du jury à l’unanimité. 
1999-2000 Préparation de la licence de lettres modernes à Paris 4. 
1998-1999 Préparation de la licence de philosophie à Paris 1. 
1996-1998 Hypokhâgne-Khâgne B/L au lycée Lakanal. 
1996 Baccalauréat série S (mention Assez bien). 

PARCOURS PROFESSIONNEL 
Depuis 2011 Agent d’accueil et de surveillance des salles, titulaire (fonctionnaire Mairie de Paris). Musées de la Ville de Paris. 
2009-2011 Agent d’accueil et de surveillance des salles, stagiaire au Mac Val, à la Halle Saint Pierre et vacataire au Centre Georges Pompidou.

BIBLIOGRAPHIE ET FILMOGRAPHIE 
2008 : COMTET Emmanuel, Traité d’idiotphysique, Paris, La Cinquième Roue. 
2016 : Protagoniste dans le documentaire de Xavier Gayan « Les Poètes sont encore vivants ». Film documentaire de 70 mns présentant la poésie d’aujourd’hui à travers le portrait de 14 poètes contemporains. J’y présente ma pratique plastique de la poésie. 

EXPOSITIONS
2010 : Exposition collective. Invité, XXIème Salon de Peinture, Henriette Adriensence et l’Atelier, Orsay, Bouvèche. 
2010 : Exposition collective. « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? », Carte blanche à Michel Salsmann, Paris, Galerie Talmart. 
2006 : Exposition personnelle. « Un idiot en liberté », Paris, Galerie Weiller. 
2006 : Exposition collective. « Exposition des félicités 2005 », ENSBA, Paris, Quai Malaquais. 

PRIX
2009 : Prix Paul-Louis Weiller, prix de sculpture de l’Académie des Beaux-Arts, 1500 euros. 

TRAVAIL ARTISTIQUE  
Travail d’écriture 
Écriture de 71 manuscrits. 
L’Idiot, Pensées animales, Journal d’un mythomane, La contre-idiotisation, Dialogue entre un corps et une langue, Traité d’idiotphysique, L’espace de l’idiotie, L’impossible d’un corps de femme, Comme un oiseau qui réapprend à chanter, Madame de la critique de la raison pure, Du délire ou de la nécessité de devenir fou, Le mangeur de femmes, Pour en finir avec le jugement de ceux qui détiennent les clefs du pouvoir par Kant parce qu’ils sont plus habiles que les autres à utiliser la force de leurs fesses, Correspondance littéraire avec une muse, Remarques autour de la spécificité de l’idiotphysique, Autour de la spécificité de la notion de Christ et par conséquent de celle de névrose comme formes de pensée et donc de vie, Des vraies raisons qu’il y a à faire la défense et l’illustration de la médecine mentale et cela même contre l’usage des stéréotypes romantiques qui peuvent être utilisés contre la médecine mentale par ceux-là mêmes qui bénéficient de ses soins, La formule générale de l’idiotie, Grammaire de logique idiote n°1, Grammaire de logique idiote n°2, Appendice aux grammaires de logique idiote n°1 et 2, Texte après la conférence d’un ami au Quai Branly, Correspondance avec ma libraire, Journal d’un criminel, Notes sur le journal d’un criminel, Peut-on ne pas être idiot ? (Notes pour une performance), Correspondance avec un prêtre, Journal de l’enfance, Correspondance 1996-2016, Les ruines de l’idiotie, Journal du Sacre, Journal de la décision, Journal du recommencement, Journal d’une addiction, Journal d’une possibilité, L’idiotie comme processus d’une possibilité, Journal d’une nécessité, Journal du retour à l’onanisme, Journal de la Maison Victor Hugo, Journal de ma bibliothèque, Journal de la reprise, Journal du pardon, Journal amoureux, Journal d’une pandémie, Journal sans nom, Journal ontologique, Questions de révolte, Visuels et auditifs s’affrontent autour de la possibilité de la création artistique : Une nouvelle guerre de religion, Journal d’un poète idiot, Journal d’un personnage et son auteur, Journal d’une parole entre autorité et pouvoir, Le poète idiot, Journal lent, Journal d'une rose, Journal animal d'un homme, Journal solution, Journal miroir, Journal du retour à l'image, Journal du lointain, Journal infini, Journal d'une possible science animale, Journal d'une parole salvatrice, Après-journal, Journal de ma boule, Journal-conscience, Journal-satellite, Journal d'un passage, Journal de ma barbe, Journal maigre, Journal d'un coeur idiot
En cours : Images sous la forme d'un journal 

Travail plastique 

Peintures 
2000-2001
- Travail sur toiles brutes
La langue-cheval, La marionnette de l’idiotie, Nuage de mots. 
2001-2002 
- 9 peintures sur tableaux noirs avec écriture à la craie blanche et tissus découpés
Peintures idiotes n°1 à n°9. 
2002-2003 : 
- 8 peintures sur toile avec tissus découpés 
L’envers du mot idiot, La fleur de l’idiotie, Les trains de l’idiotie, Transformation logique permettant d’aboutir à l’égalité du corps et de la langue, L’équation de l’être, L’impossible d’un corps de femme, Définition idiote du beau, L’expérience de l’idiotie. 
- 3 peintures sur toile brute 
Équation infinie petitisante, Équation infinie égalisante, Équation infinie non-égalisante. 
- 9 peintures à l’acrylique
Personnages de l’idiotie. 
2003-2004 
- 7 peintures à l’acrylique
Le névrosé, Le psychotique, Le pervers, Le corps de la langue, La langue du corps, Schème idiot n°1, Schème idiot n°2. 
- 7 peintures à l’acrylique avec scotch noir 
Peintures miroirs n°1 à n°7 
2004-2005 
- Série de peintures sur papier canson 
Peintures encore plus idiotes 
- 12 peintures à l’acrylique 
Les ravages de la masturbation, La diagonale, Le cogito, Oui, je veux continuer à être un mangeur de femmes, Les autres, De l’impossibilité de ne pas peindre, L’inceste, L’impossible d’un corps de femme, Je ne suis pas idiot, Je suis idiot, Narcisse 1, Narcisse 2. 
2005-2006 
- Série de peintures à l’acrylique avec scotch noir 
Le viol, Peintures des oui et des non, Autres n°1 à n°3. 
- Série de 32 peintures à l’acrylique 
Peintures sous-marines. 
- 3 séries de peintures, feutre, scotch et collage sur carton
Peintures marines, Peintures sur-marines, Peintures miroirs. 
2006-2007 
- 11 peintures à l’acrylique
L’idiotisation par le père, Peintures végétales (2), Autoportraits (2), Parce que je voulais devenir clown, Brûlé vif, Le souffle de l’idiotie, Enfant jouant avec le monde, Guerrier grec, Voyage dans le passé. 
- 7 peintures à l’acrylique avec scotch 
Peintures géométriques (3), Autoportrait, Peintures non-idiotes (3). 
- 10 toiles avec écriture au feutre et scotch 
Peintures animales n°1 à n°7, Peut-on être idiot ?, Peinture réflexive, Peinture non-réflexive. 
2007-2008 
- 6 peintures à l’acrylique 
Mur de l’indécision n°1 et n°2, Blanc n°1 à n°4. 
- 30 peintures à l’acrylique avec scotch 
Ratage-raté, Oui et non n°1 à n°29. 
- 12 peintures, feutre et collage sur carton 
Le Poète, l’Objet X, le Monde et le Livre.
- 2 peintures, feutre et collage sur carton 
Équations idiotes n°1 et n°2. 
- 8 triptyques, feutre et collage sur carton 
Le Poète, l’Objet X, le Monde et le Livre. 

Sculptures 
2000-2001 
- Sculptures en écorces de mélèze 
Femme-homme, Équilibre. 
L’espace de l’idiotie n°1. 
- Objets idiots 
La lampe métaphysique, La langue-cheval, Théâtre de mots, Une phrase, Factoriel 7, La machine à mots, Le jardin d’Adam, Tapis de mots. 
2001-2002 
- Sculpture avec cadres de tableaux, fils électriques, tabouret, toiles découpées et autres éléments 
Le mot salvateur. 
- Sculpture avec joints en cuivre et toile peinte 
La langue (La voie lactée du langage). 
2003-2004 
- Sculpture, pierre de Paris et morceaux de bois
L’espace de l’idiotie n°2 (équations de la perversion). 
- Sculpture, verre sablé, miroir et morceaux de bois 
Équation de la névrose et ses satellites. 
2004-2005 
- 4 sculptures, verre sablé et miroir
Équation du corps, Équation de la langue, Équation de l’idiotie, Équation vrai-faux. 
2008-2009 
- Sculpture en bois 
La machine à mots. 
- Sculpture en papier mâché et divers éléments 
La v’île imaginaire (création collective). 

Dessins 
2000-2001 
- Dessins retouchés à l’ordinateur
Dessins idiots. 
2004-2005 
- 2 séries de dessins avec collages de photos 
Définition idiote de la peinture, Définition non-idiote de la peinture. 
- 5 séries de dessins 
Peut-on faire quelque chose d’idiot ?, Dessins du mangeur de femmes, Danser sur la bêtise des autres, Grammaires de logique idiote n°1 et n°2. 
2005-2006 
- 3 séries de dessins 
Dessins du oui et du non, Le Poète, l’Objet X, le Monde et le Livre, Il faut deux corps de femme pour faire un corps d’homme. 
2007-2008 
- Série de dessins 
Pourquoi je ne veux pas d’enfant. 
2008-2009
- Série de dessins 
Dessins psychotiques.

Gravures 
2003-2004 
- 4 gravures (cuivre) 
La bataille du oui et du non, Le suicide, La dynamique du langage, Grille d’équations. 


Photographies 
2003-2004 
- 2 autoportraits 
Le bon schizophrène du musée d’art brut de Lausanne, Un idiot déguisé en homme ou un homme déguisé en idiot ? 
2004-2005 
- Série de 9 photographies 
Autour du point de l’idiotie (le mangeur de femmes, le sportif n°1, l’Idiot ou peut-on représenter Dieu, Éraina Dieu, le point de l’idiotie, le sportif n°2, le professeur en idiotie, l’illuminé de Pierre Bergounioux, le sportif n°3). 
2014-2015 
- Série de 140 photographies 
Promenades parisiennes. 
2014-2024
- Autres promenades photographiques 
Orsay 2014, Orsay 2015, Charnay 2015, Saint Léonard de Noblat 2015, Névache 2015, Perré 2016, Charleville-Mézières 2016, Névache 2016, Wimille- Wimereux 2016, Orsay 2016, Charnay 2016, Belle Île 2016, Perré 2017, Bonne 2017, Saint Léonard de Noblat 2017, Névache 2017, Charnay 2017, Perré 2018, Bonn 2018, Saint Léonard de Noblat 2018, Névache 2018, Rennes 2019, Perré 2019, Lausanne 2019, Issamoulenc 2019, Névache 2019, Orsay 2020, Charnay 2020, Bonn 2020, Névache 2020, Charnay juin 2021, Orsay Juin 2021, Névache juin 2021, Cévennes juillet 2021, Névache août 2021, Névache octobre 2021, Charnay octobre 2021, Pornichet avril 2022, Bonn juin 2022, Névache août 2022, Névache octobre 2022, Charnay décembre 2022, Chambéry janvier 2023, Orsay janvier 2023, Balade Paris février 2023, Balade Paris Cimetière Montparnasse février 2023, Orsay mars 2023, Bonn mai 2023, Névache août 2023, Névache octobre 2023, Charnay décembre 2023, Langrune janvier 2024


Performances 
2000-2001 
- Série de photos autour d’une performance 
Le cours d’idiotphysique. 
- Trois photographies
L'expérience de l'idiotie.
2002-2003 
- Vidéo à partir d’une lecture-performance 
Dialogue entre un corps et une langue. 
2004-2005 
- Vidéo autour d’une performance idiote 
Peut-on ne pas être idiot ? 

Jeu informatique 
2004-2005 
- Jeu informatique permettant de délivrer un certificat de débilité mentale 
Le jeu de l’idiotie (J’ai travaillé sur ce projet avec un informaticien qui a réalisé la programmation du jeu et un compositeur qui a crée une musique pour ce jeu.). 



Création de tapis
2010-2011 
- Quatorze maquettes de tapis 
Tapis-équations de l’idiotie. 


POSTURE 
Je développe depuis 1998 un travail artistique autour du thème de l’idiotie et je suis diplômé de l’école nationale des Beaux-Arts de Paris depuis 2005. Ce travail m’a amené entre autres à réaliser des peintures, des sculptures, des dessins et des photographies. J’ai présenté en 2006 quelques-uns de ces travaux plastiques à la galerie Weiller lors d’une exposition personnelle et ce travail m’a valu par ailleurs de recevoir en 2009 le Prix Paul-Louis Weiller (prix de sculpture de l’académie des Beaux-Arts). Je mène aussi parallèlement un travail d’écriture de nature essentiellement poétique. J’ai produit à ce jour soixante-et-onze textes dont l’un, le Traité d’idiotphysique, a été publié en 2008 aux éditions La Cinquième Roue. J'ai rendu visible ma création sur mon double site internet (le site d'un auteur et le site d'un personnage).
J’ai développé cette réflexion plastique et littéraire sur l’idiotie à la suite d’une grave dépression nerveuse avec symptômes psychotiques. Je travaille sur l’idiotie à partir d’une approche reposant sur l’analyse de ce que l’on nomme maladie mentale, en lien avec l’oeuvre d’Antonin Artaud. Mon expérience de la maladie mentale m’a amené à m’intéresser à l’oeuvre de Jean Dubuffet et à l’art brut en général. Mes oeuvres plastiques s’inscrivent directement dans le système de la logique, lié à une physique de l’idiotie, que je cherche à développer poétiquement dans mes textes. Vision esthétique et vision poétique (ou théorique) sont ainsi toujours intimement liées dans l’ensemble de mon travail. L’imbrication extrême entre mon travail d’écriture et mon travail plastique me fait me reconnaître dans la figure du philosophe-artiste tel qu’elle est décrite par Jean-Noël Vuarnet. 
Mes textes se situent au carrefour de pensées et de champs distincts, à cheval entre philosophie, psychanalyse et poésie. Je me sens ainsi très proche de Wittgenstein et de la philosophie du langage, mais aussi de l’analyse freudienne et de l’écriture du silence par Lacan tout en cherchant, comme Artaud, à témoigner de moi-même. Il s’agit avant toute chose de me restituer mon existence le plus sincèrement possible, pour aussi partager avec l’autre cette quête sans fin d’une totale présence à soi-même. Ce combat poétique m’amène à développer ce que je nomme idiotie et à faire du mot idiot un mot salvateur. 

A voir aussi

Back to Top